top of page

Méthode la plus utilisée, car la plus économique et facile pour découvrir notre étoile (contrairement en H-Alpha), l'observation en lumière blanche consiste à placer devant l’objectif (juste devant les lentilles sur une lunette ou à l’entrée, avant le secondaire, d’un télescope) un filtre en verre ou une feuille de Mylar (Astrosolar). Le principe est simple : diminuer de façon drastique, la quantité de lumière reçue avant le passage dans l’optique (sur tout le spectre). Les rayons nocifs infrarouges et ultraviolets sont totalement stoppés. Les filtres pour la lumière blanche sont souvent de 2 densités différentes ND5 pour le visuel ou ND3.8 pour la photographie. Le modèle en ND5 est avant tout pour notre œil, le rayonnement est atténué 100 000 fois ! Regardez le Soleil en toute sécurité, sans aucun risque et découvrez les tâches solaires. Ou profitez du magnifique spectacle qu’offre une éclipse, ou un transit de Mercure/Venus devant notre étoile.

Rappel : IL NE FAUT ABSOLUMENT PAS OBSERVER LE SOLEIL SANS PROTECTIONS ADAPTEES.

Ils se positionnent directement à l’avant de votre instrument, sont rigides avec leur support en aluminium et offrent un maximum de sécurité pour les utilisations en groupe (association, école, grand public). Les filtres en verre Orion sont adaptables sur une seule catégorie d'instruments (diamètre extérieur maximal à vérifier avant votre achat). Ils sont équipés d'une petite vis en nylon qui permet de le maintenir sur le pare-buée de votre lunette ou sur le dessus de votre télescope. Tailles disponibles de 101mm à 314mm (Diamètre intérieur du filtre).

Filtre solaire Orion DI 182mm

145,00 €Prix
    bottom of page